Chez Eliane Daphy (site officiel - méfiez-vous des contrefaçons)

Accueil > A l’auberge virtuelle de la bonne arrive > * Chez Eliane Daphy > En savoir plus… > Qui c’est, la dame ? > Je me présente (en version courte)

Je me présente (en version courte)

jeudi 16 mars 2006, par Eliane Daphy

Attention : pour profiter des illustrations sonores de ce texte, il faut cliquer au fur et à mesure sur les logos des fichiers MP3. Pas encore très au point comme système technique "audio-visuel", mais… c’est dit en chanson dans l’extrait de fin de page.
Bonne lecture





… Eliane [1] Daphy [2].
Je suis née le 23 juillet 1952, à La Rochelle.

JPEG - 2.3 ko
La Rochelle (NI-DR)



Je suis célibataire et j’ai une fille [3].
Je suis ethnologue de formation, ingénieure d’études fonctionnaire au CNRS depuis 2002 [4].

GIF - 1.1 ko

- Fonction actuelle
Depuis le 1er octobre 2006 : Responsable des archives ouvertes du IIAC

- Titre du Doctorat
Euh… le doctorat, je ne l’ai pas encore !
Pour le dire en chanson
"Ca va venir" (thèse sur travaux en cours, direction Maurice Godelier [5]).

MP3 - 165.4 ko
J’chuis pas capable (Traditionnel, Québec, La Bottine souriante, DR)





PDF - 35.1 ko
Une solution ?









- Thème de Recherche
En vrac, en attendant une desciption plus précise : les musiques populaires ("variétés", rock, musique traditionnelle), les musiciens, les sonorisateurs et ingénieurs du son (tous ceux qui participent à la production de la musique), les chansons -traditionnelles et populaires-, le changement technique, l’arrivée du micro sur scène, l’invention de la propriété des œuvres intellectuelles, la transition au capitalisme de la musique, la distribution de la valeur, le système de nomination, le métier, les paroles à rire, la tradition orale, les phénomènes sonores (slogans, chants, ambiance) des manifestations de rue…
Certaines de mes publications sont en ligne sur ce site, et/ou déposées en Open archives sur Hal-Shs.
Les fichiers déposés sur mon site sont parfois plus complets (images, sons, questions de droits).

- Mots clés

- Publications préférées (majeures dans les CV normalisés)
Mes deux préférées :

  • Paroles à rire et "Lllego el microfono y todo cambia…"


- Responsabilité dans l’administration de la recherche)

Quand on a fait le boulot, sans en avoir la fonction, ni le titre, et parfois même sans avoir son nom sur la pochette ni être payée, ça compte quand même ?

- Curriculum, expériences et galères…
à venir, en construction, déjà des morceaux en vrac sur le site, une petite chanson pour patienter

MP3 - 162.5 ko
Ca va venir (Québec, La Bolduc, DR)

A votre prochaine visite…

GIF - 14.5 ko
caminante, no hay camino, se hace camino al andar (Antonio Machado)

Portfolio


[1Autres prénoms Louise [mère de mère -MEME], Andrée [mère de père - MEPE], Marguerite [mère de mère de père MEMEPE]

[2Patronyme de père de mère [PEME] : Doumbliansky (né à Vladivostok).

[3Née en 1985. Pourquoi cette précision ? Je copie sur le modèle de CV des collègues hommes de ma classe d’âge, professeurs des universités ou directeurs de recherche Cnrs, en particulier ceux qui occupent actuellement des postes de responsabilité au Cnrs, et dont on trouve les CV sur le site du Cnrs (sites "instances") ou sur les sites CNU, CPU, etc. Dans leurs CV, ces messieurs importants déclinent "marié, 2 ou 3 enfants"… L’internaute perspicace peut remarquer la différence avec les CV des femmes dans des positions de pouvoir similaires (fort peu nombreuses), qui ne mentionnent quasi jamais ni leur lien matrimonial ni le nombre de leurs enfants. Question non de génération, donc, mais plutôt de sexe. Précision utile : ma fille est une enfant légitime, reconnue par son père. Je ne me suis jamais mariée et mon patronyme est -et a toujours été- celui de mon père.
Comme je suis curieuse comme fille, depuis toute petite, le genre à (se) poser des questions tout le temps, concernant mes collègues les grands hommes de ce petit monde, leur mariage et leur reproduction, je me demande, comme ça, en féministe libertaire limite intégriste : Au fait, c’est le combientienne mariage ? Le premier, le deuxième, le troisième ? Elle a quel âge, leur épouse actuelle ? Et leurs enfants sont de quel lit ? Tous du même ?

[4Pour être précise : ingénieure d’études Cnrs 2e classe, branche d’activité professionnelle (BAP) : documentation, édition, 4e échelon -1er septembre 2006 ; intégration sur concours externe en juillet 2002.
1986-2002 : membre chercheur hors-statut du Laboratoire d’anthropologie urbaine UPR34 CNRS ; puis ingénieure documentatliste pluri-fonctions ; fonctionnaire stagiaire (1er octobre 2002) titularisée le 1er septembre 2003. Eh oui, vous avez bien calculé, bravo : mon entrée au Cnrs était cadeau pour mes 50 ans…

[5Cher Maurice, je t’assure, j’y pense tout le temps, à faire les 50 pages que je dois faire pour présenter ma thèse sur travaux, avec avoir fait le tri des publications, pour leur donner une cohérence. J’y travaille, à la cohérence, deux fois par semaine, mais je ne suis pas certaine d’y arriver un jour, enfin, j’essaye… Pour le moment, la seule cohérence dans mes travaux que j’ai trouvée, c’est dispersion tous azimuts, comment faire pour bouffer demain ? Je suppose qu’elle n’est pas pertinente ?

Messages

  • Chère Madame,

    Je suis très heureuse d’être tombée sur votre site : comment vous dire ... il me fait penser à une jolie bulle de savon qui flotte au dessus d’une eau sombre et stagnante. Bref, tout ça pour vous dire que ça fait du bien, quand on est jeune chercheuse, naïve, un peu (encore ...) utopiste sur ce merveilleux monde universitaire et de la recherche et mère de deux petites filles (née en juillet 2001 et octobre 2006, (c’est comme ça qu’on fait ?)), de voir qu’on est pas la seule à se prendre des claques (mais pas de café brulant quand même) dans la gueule !
    Je crois que vous êtes d’utilité publique pour préserver la santé mentale des chercheurs(ses) inadaptés.

    Merci encore !

    ps : j’aime beaucoup ce que vous faites

    • Merci de ce gentil message. Je suis vraiment contente d’avoir un témoignage de lectrice, d’en apprendre un peu plus sur les visiteurs de mon site, de plus en plus nombreux, et surtout d’apprendre que mes petites pages peuvent servir à remonter le moral des galériens de la recherche. Et pour vous remonter le moral, je dois vous dire que je pense de moins en moins que les précaires sont inadaptés ; je commence à comprendre très clairement depuis que je suis intégrée au CNRS comment fonctionne le système d’exploitation, très complexe et bien difficile à comprendre quand on est à l’extérieur, et j’ai bien l’intention de continuer à mettre en ligne dans l’avenir quelques nouvelles pages décrivant les mécanismes.

      Et je suis vraiment heureuse de lire que ce que je fais plait…

      Eliane

    • Je suis tombée par hasard sue votre site car j’effectue une recherche sur les musiciens des rues pour monter un petit spectacle.
      en vous lisant vous donnez de l’energie aux autres, on a l’impression que vous etes à 300% et pleinne d’humour.
      Votre breve presentation de travaux de doctorat me donne envie de lire vos recherches ; surtout sur le rock et les musiques trad. Mon conjoint ayant un groupe de rock-folk.
      au plaisir de vous lire

    • je vais essayer de profiter des vacances pour mettre en ligne de nouveaux textes…
      ED

    • Salut Eliane !

      Bravo pour ce site et surtout merci pour tes coups de gueule !
      Moi aussi, j’envisage de bosser dans la recherche et je pense que ça va être dur ! On a tellement l’habitude des mensonges avec les habituels effets d’annonce que là ça fait du bien d’avoir un avis de quelqu’un qui vit les choses de l’intérieur et qui se dévoue pour les faire connaître aux autres.

      Moi aussi j’adore ce que tu fais et surtout continue.

      Matt

  • Salut Eliane !
    Concept intéressant que cette présentation personnelle en images et musiques... Faudrait peut-être jouer un peu avec flash pour trouver une solution qui permette facilement de mettre textes, images et musiques ensemble de façon synchronisée...

    Le juriste que je suis, bien que non spécialiste du droit de la famille, ne peut pas ne pas relever une formule qui (à ce qu’il semble) marque la différence culturelle entre les juristes et les ethnologues !
    C’est peut-être mon côté enseignant qui me la fait relever, je ne sais pas...

    Si ta fille n’est pas née alors que tu étais engagée dans les liens du mariage avec son père, elle n’est pas légitime mais naturelle. (Je conçois que la formule puisse sembler malheureuse !)

    Un enfant légitimé peut prétendre être un enfant légitime ; c’est un enfant
    (naturel) bénéficiant d’une légitimation par le mariage de ses parents après
    sa naissance, ou par un jugement de justice si un tel mariage est
    impossible.
    La reconnaissance d’un enfant naturel par son père (et/ou sa mère) ne lui
    confère pas le statut d’enfant légitime.

    Enfin filiation légitime ou naturelle, je crois que ça ne change rien pour elle :) L’essentiel dans la vie n’est certainement pas là !

    Bonne continuation,
    Franck :)

    • J’ai posté une réponse sur le site
      http://snesup-univ-savoie.fr/paradedessciences/spip.php?article40#forum118
      expliquant pourquoi de nombreux doctorants ne souhaitent pas s’associer aux chercheurs pour dénoncer leur statut précaire, pourquoi m’avez-vous censuré ? Nous n’avons déjà pas beaucoup d’espaces d’expression...

      Voici mon message :
      Certains doctorants ont du mal à se sentir concernés par les manifestations des chercheurs. En effet une des revendications des mouvements actuels est peut-être de faire reculer la précarité, mais pourtant les chercheurs sont les premiers à tirer profit de cette précarité. Beaucoup d’entre eux embauchent par paquets des CDD et des doctorants. Ils leur font miroiter des hypothétiques postes permanents pour s’assurer de leur docilité et de leur obéissance. Ils les découragent voire même les empêchent de suivre des formations les aidant à trouver d’autres débouchés que la recherche publique. Responsables des enseignements à l’Université, ils font tout pour que leurs étudiants ne puissent s’orienter que vers la recherche, s’assurant ainsi un vivier de jeunes qui pourront travailler pour eux sans se soucier de leur insertion future. De nombreux chercheurs n’encadrent pas suffisamment leurs thésards et leur laissent ainsi de grosses lacunes scientifiques et techniques, mais n’hésitent pas à leur reprocher ces lacunes. Des lacunes qui sont de plus préjudiciables pour l’avenir d’un thésard car elles rendent difficile son employabilité, dans le public comme dans le privé. Et ces chercheurs envoient balader grand nombre de leurs thésards en fin de thèse sans les aider à trouver un emploi. Le plus criminel étant bien entendu quand ils leur conseillent de faire des post-docs sans leur dire qu’ils ne les soutiendront pas pour obtenir un poste permanent 4 années voire plus après la thèse...
      Non vraiment beaucoup de doctorants lucides ne sont dupes de la soi-disant solidarité des chercheurs lors des manifestations, ils ne considèrent cette solidarité que comme une apparence d’altruisme que veut se donner le mouvement des chercheurs. Ces mouvements de chercheurs ne cherchent qu’à défendre leurs privilèges et montrent bien au quotidien qu’ils se fichent de la jeune génération. Ce sentiment est en train de se généraliser à l’ensemble de la communauté des thésards.

      Cordialement

      Un doctorant précaire qui préfère rester anonyme pour ne pas être fiché par ses chefs

      Voir en ligne : http://snesup-univ-savoie.fr/parade...

    • Ce pseudo doctorant précaire qui préfère rester anonyme a un nom en échanges internet : c’est un vilain troll.

      Internet Troll Un parasite qui hante les forums pour écrire ses petits n’importe quoi, sous prétexte de dénonciation et de provocation. Qui se plaint de ne pas avoir d’espace d’expression, alors que son venin est publié partout.
      Il prétend parler au nom de la communauté de thésards, ce qui est une usurpation.

      Ce vilain troll est un menteur, car le message qu’il évoque a bien été publié sur le site de l’Academic

      La preuve en image :

      PNG - 136.5 ko
      Doctorant troll menteur

      Pas dupe ? C’est ki ki dit ki y est !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)