Chez Eliane Daphy

Accueil > Vrac A l’auberge virtuelle de la bonne arrive > * Chez Eliane Daphy > Auto-fictions de Bécassine, clampine de base > Cauchemar scientifico-parano (3)

Cauchemar scientifico-parano (3)

lundi 1er avril 2019, par Eliane Daphy

« Ma machine à fabriquer des rêves est complètement détraquée », s’est dit cette pauvre Bécassine en se réveillant ce matin avec une grosse gueule de bois. Le cauchemar de la nuit dernière était vraiment absurde, tellement stupide qu’elle ne comprend ni pourquoi ni comment elle en a été tellement angoissée.

Cela se passait dans son nouveau laboratoire ; lors d’un réunion du conseil de la consultation, il était question que son ancien laboratoire rejoigne son nouveau. Déjà, rien que ce motif, c’était tellement invraisemblable, Bécassine aurait dû se réveiller et en rigoler, mais non, son rêve continuait. Les chefs du grand organisme Tutelle souhaitaient cette fusion, et l’Ecole Importante avec des majuscules partout le voulait aussi. Cette décision de fusion devait être approuvée par un vote, pour lui donner la forte dimension démocratique nécessaire à la bonne image de la recherche scientifique.

Quelques élus conseillers (presque tous des étrangers apatrides) protestaient, contestant le principe d’un vote sur un point non-inscrit à l’ordre du jour.

Le vote était repoussé, pour laisser à chacun le temps de s’informer en toute liberté, en allant visiter le site web du laboratoire candidat à la fusion. Sur le site web en question, il n’y avait quasi pas d’informations, la rubrique publications était vide, les pages personnelles des membres du laboratoire n’étaient pas actualisées depuis parfois plus de trois ans, ou des pages étaient vides et comportaient la mention "provisoire en attente de renseignements", les projets présentés n’étaient pas datés, ou évoquaient au futur les années passées, le rapport d’activités n’était pas offert à la consultation. Cela permis à chacun de se faire une idée solide de l’intérêt scientifique du travail réalisé dans ce laboratoire, et de sa proximité avec les intérêts scientifiques défendus dans le collectif.

Le rêve continuait. Après s’être ainsi renseigné en toute connaissance et objectivité, comme il convient pour des chercheurs scientifiques, la décision d’intégrer l’ancien laboratoire fut sans appel, et votée à une majorité écrasante, presque 99,8% des votants qui firent savoir par courrier électronique anonymes leur forte approbation. La voix manquante (0,2%) est due non pas à un opposant à une fusion, mais à un collègue qui ne sait pas utiliser la communication par mail. Il aurait téléphoné, mais un accord oral ne pouvant être validé pour un vote électronique, sa voix n’a pas compté.

Bécassine était malade, elle tremblait de tous ses membres, ce cauchemar l’angoissait terriblement. Elle alla consulter le conseiller spécialiste en relation harmonieuse. « Mais qu’est-ce que votre inconscient malade va inventer là ? Tout cela est vraiment insensé, sans aucun rapport avec la réalité. Tenez, je prends un petit exemple, celui des pages de site web qui n’étaient pas à jour dans votre cauchemar. C’est stupide, totalement irréaliste. Enfin, avec les nouveaux modèles de site internet coopératifs, c’est facile comme tout d’actualiser, de mettre à jour, pourquoi donc un laboratoire de recherche préfèrerait-il publier en ligne des informations dépassées ? Je constate une crise aigüe de paranoïa skyzophrènik borderline, ma pauvre Bécassine ! Les médicaments ne suffiront pas, je le crains, je vais vous faire soigner dans une clinique spécialisée. »« Ca sera-t-y long, docteur ? » demanda Bécassine. « Mais non, la rassura le docteur, une journée tout au plus, ils vont vous opérer, en mettant une petite sonde de rien du tout dans votre cerveau, et remplacer les circuits défaillants, effacer l’historique. Après, vous redeviendrez une gentille fille, et vos relations avec vos camarades redeviendront harmonieuses. »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)