Chez Eliane Daphy

Accueil > W Archives ouvertes HAL & co > Archives ouvertes sur HAL et valorisation > 2010.10.14. 26358 dépôts sur Hal en SHS

2010.10.14. 26358 dépôts sur Hal en SHS

vendredi 15 octobre 2010, par Eliane Daphy

En trois mois (juillet-octobre) les dépôts des SHS sur Hal ont augmenté de 1358 documents AL-HAL (accès libre, Hal). Soit plus de 5% (5,43%) exactement.

68% de ces dépôts proviennent d’UMR en co-tutelle CNRS.

Que dit l’INSHS (Institut National des SHS Cnrs) ? Rien du tout du tout du tout.

Pour les chercheurs CNRS ou membres d’UMR en co-tutelle contributeurs en archives ouvertes sur Hal (AL-Hal), mieux vaut être mathématicien. L’’Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI) du CNRS a fait une belle collection d’archives ouvertes (84% de dépôts AL-Hal en provenance des UMR CNRS) sur 15207 documents.


http://hal.archives-ouvertes.fr/INSMI/fr/

Nos collègues mathématiciens ont même la chance que soient présentés les 15 derniers dépôts de cette collection sur le site (en spip) Cnrs de leur institut (par ici). En passant, la preuve que c’est possible d’intégrer les derniers dépôts dans un site spip ! Pour les archives ouvertes du IIAC, j’attends cette intégration depuis février 2007 (pas d’impatience, ça va viendre). Y a des jours comme ça…

En attendant que l’INSHS se réveille, on peut toujours consulter les collections disciplinaires SHS en Al-Hal dont j’ai pris l’initiative. Tous mes remerciements aux collègues qui m’aident à repérer les erreurs et à améliorer ces collections (NO ADONIS Inside, sans soutien de l’INSHS).

Je tente une hypothèse : l’absence de soutien aux archives ouvertes sur Hal (AL-HAL) autant de la part de de l’INSHS-CNRS que du TGE-Adonis pourrait-il être mis en relation avec le projet politique actuel du CNRS : « faire réussir le passage des universités à l’autonomie » ? En particulier en SHS, en continuant à colporter que les SHS, c’est surtout les universités et les grandes écoles ? Au prix de masquer la réalité, à savoir qu’en AL-HAL SHS, les SHS, c’est surtout les laboratoires en co-tutelle CNRS.

Pour ne prendre qu’un petit exemple, à l’EHESS (presque 2500 dépôts en AL/Hal), la proportion des dépôts des UMR en co-tutelle EHESS dépasse les 97%. Est-ce la raison pour laquelle l’EHESS ne valorise pas sa collection institutionnelle d’archives ouvertes ? Alors même que les dépôts sur Hal EHESS font plus de 43% en AL-Hal (documents), ce qui est par rapport à la moyenne des dépôts (documents/notices) un pourcentage remarquable ?

http://hal.archives-ouvertes.fr/EHESS

Ce silence de la direction de l’INSHS-CNRS sur les AL-Hal ne présage rien de bon pour les SHS au Cnrs.

Et c’est pas demain la veille que je vais avoir des primes ou des promos pour avoir effectué avec ardeur ma mission de "responsable des archives ouvertes" d’une UMR SHS cotutelles CNRS/EHESS.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)