Chez Eliane Daphy

Accueil > Vrac A l’auberge virtuelle de la bonne arrive > * Chez Eliane Daphy > Militantisme, infos et coups de gueule… > 2008.06.04 - François Fillon + sciences humaines et sociales = objectif (...)

2008.06.04 - François Fillon + sciences humaines et sociales = objectif marketting. J’ai loupé mon virage (cauchemar - bobo)

actualisation de 1er juin 2007 - pour mes camarades les CNRS personnels des labos

mercredi 4 juin 2008, par Eliane Daphy

Par François Fillon

« Les savoirs liés aux travaux que conduisent, par exemple, nos spécialistes des sciences humaines et sociales sur l’histoire, les comportements, les fondements sociétaux de nombreux pays dans le monde constituent un patrimoine culturel qui justifie, en soi, la recherche.

« Imaginons ce que pourrait être l’existence de séminaires réguliers, organisés autour de ces savoirs au profit de nos cadres et dirigeants d’entreprises engagés dans la compétition économique mondiale. Ils trouveraient là des clés de comportement pour négocier avec leurs partenaires étrangers et augmenter ainsi leurs chances de pénétration des marchés. La qualité du rapport à autrui passe évidemment par la connaissance de ses références culturelles et comportementales.

« Dès lors, au-delà de sa valeur propre, la recherche dans ces domaines offrirait ici une plus value significative dans un univers où on ne l’attend pas. L’innovation ce peut être aussi ça. »

Intervention de François Fillon à l’université d’Orsay 1er juin 2006 (il y a même le postcast)

Cauchemard elianedaphy - au 4 juin 2008 - vroum vroum : crash

PNG - 3.7 ko
elianedaphyvroum vroum




– « Vous faites-quoi, dans la vie ? »
– « Moi ? Je suis ingénieure au CNRS. Le premier ministre a fixé mes objectifs. Je dois travailler à gagner la bataille de l’intelligence en cherchant une plus-value significative qui augmentera les chances de pénétration des marchés des dirigeants d’entreprises françaises engagés dans la compétition économique mondiale. »
– « Et ce que vous faites, en clair, ça rapporte beaucoup de plus-value ? »
– « Pas vraiment. Je m’occupe de promouvoir le dépôt des publications scientifiques en archives ouvertes par la communication scientifique directe (AO-CSD). Ca rapporte rien du tout, puisque cela permet de restituer gratis auprès des citoyens qui les financent les résultats de la recherche scientifique. Pire, même. Lorsque les chercheurs déposent en archives ouvertes leurs travaux, cela empêche les petits éditeurs des groupes industriels Seillière et Lagardère de vendre très cher sur Internet ces publications en électronique… »

PNG - 3.5 ko
elianedaphy sortie du virage

– « Ce travail n’est pas intelligent du tout. Vous êtes une dangereuse utopiste, qui pense que la recherche n’est pas une marchandise. Nous allons vous trouver autre chose de plus rentable à faire. »
– « Voilà, c’est fait (mai 2008). Le domaine "archives ouvertes" a disparu des métiers CNRS. Vous devez donc vous trouver un métier plus intelligent. Informatiser les fonds d’archives que nous allons ensuite déposer au bon endroit pour que personne ne puisse venir les consulter avant l’an 3000, le président super manager de notre université décidera bientôt que ça serait un travail adapté pour vous. Nous vous donnerons des "objectifs", et la pointeuse est très facile à utiliser. »

elianedaphy couikkkk

en musique bobo bientôt

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)